ARTSphera.com.ua продажа и покупка произведений искусства картин работ мастеров

Русский Украинский Английский Немецкий Французский
Зарегистрировано: [1961] мастер, [238] посетителей.
Опубликовано: [32193] работы.

Поиск по:
RSS feed
Последние новости
Музей азиатского искусства Crow демонстрирует современную японскую керамику
Первая персональная выставка новых произведений художника Яна-Оле Шимана в Касмине открылась в Нью-Йорке
Выставка посвящена голове как мотиву в искусстве
МоМА получает большой подарок от работ швейцарских архитекторов Herzog & de Meuron
Выставка отмечает Андреа дель Верроккьо и его самого известного ученика Леонардо
Последние статьи
«Где командовали высшие существа: Генрих Нюссляйн и друзья» открывается в галерее Гвидо В. Баудаха
Новая экспозиция Высокого музея посвящена искусству южных backroads
Выставка в Глиптотеке предлагает скульптурную одиссею 1789-1914 годов
Первая большая ретроспектива американского фотографа Салли Манн отправляется в Хьюстон
Tate Modern открывает крупную выставку работ пионерской художницы Доротеи Таннинг
Neo-Op: выставка Марка Дагли открывается в галерее Дэвида Ричарда
Выставка новых работ американской художницы Кэтрин Бернхардт открывается в Ксавье Хуфкенс
Вид искусства
Живопись(22107)
Другое(3259)
Графика(3106)
Архитектура(1922)
Вышивка(1042)
Скульптура(617)
Дерево(444)
Куклы(302)
Компьютерная графика(281)
Художественное фото(273)
Дизайн интерьера(249)
Церковное искусство(195)
Народное искусство(188)
Бижутерия(119)
Текстиль (батик)(107)
Керамика(105)
Витражи(103)
Аэрография(74)
Ювелирное искусство(66)
Фреска, мозаика(64)
Дизайн одежды(60)
Стекло(56)
Графический дизайн(38)
Декорации(26)
Лоскутная картина(14)
Флордизайн(9)
Пэчворк(4)
Бодиарт(3)
Плакат(2)
Ленд-арт(2)
Театр. костюмы(0)
День рождения
Anna Rastorgueva
Алексей Сычев Владимирович
Полезные ссылки
Ежевика - товары для рукоделия
Облако тегов
Система Orphus


Написал новость: Opanasenko

L'exposition se concentre sur la tête en tant que motif d'art


Colère, peur, dégoût: la représentation d’états psychologiques extrêmes dans les célèbres têtes de personnages de Franz Xaver Messerschmidt reste un sujet intriguant de nos jours. Utilisant ces chefs-d'œuvre baroques comme tremplin, l'exposition se concentre sur la tête en tant que motif de l'art. À quoi ressemble le «travail de tête» dans les œuvres de Tony Oursler, Douglas Gordon, Arnulf Rainer, Maria Lassnig et Bruce Nauman? Et à l'époque du livre “Face”, des selfies et des délires de la beauté, quelles sont les qualités durables du visage en dehors de sa surface?

À première vue, les sculptures baroques de Messerschmidt semblent remarquables par leur réalisme analytique. Ils sont en effet parmi les points forts de la collection Belvedere. Les bustes, disposés dans un dialogue multimédia avec dix positions artistiques contemporaines, se déroulent dans un environnement d'exposition éclectique. Les supports artistiques exposés vont de la peinture et de la sculpture au film, en passant par la vidéo et la photographie. La structure de l’exposition met en vedette Character Heads: un mur en montre neuf comme le point central, les autres étant répartis dans tout l’espace. Le titre Talking Heads fait référence au lien étroit qui existe entre la tête / le cerveau, le langage et l’image. L'exposition au Belvédère soulève des questions catégoriques sur la psyché, la perception et la réflexion sur soi. Il s'agit de la représentation de distorsions, de transformations et de mouvements de l'esprit au-delà de la simple surface du visage.

La tête en tant que motif
La tête est la partie supérieure de notre corps. Il sert de centre administratif à un être humain, où les stimuli, les émotions et les opinions sont traités et les activités du reste du corps contrôlées.

Les «pièces de tête» de Franz Xaver Messerschmidt, environ 69 au total, connues plus tard sous le nom de «têtes de personnages», sont apparues dans les années 1770/71 à 1783, pratiquement au début du modernisme. Ce n'est pas un hasard si elles ont été fabriquées à l'époque des Lumières naissantes, lorsque l'homme a commencé à réfléchir sur lui-même et à poser des questions. Les bustes représentent des émotions à un niveau d'exagération presque caricatural. Aujourd’hui, la collection Belvedere contient 16 des sculptures célèbres de l’artiste, dont 12 seront exposées dans l’exposition. Juxtaposés sont des "travaux du cerveau" des 20ème et 21ème siècles.

L’exposition illustre le type de sujets de l’art d’aujourd’hui qui sont explorés par des œuvres sur sa tête ou sur celle d’une autre. Un accent particulier est mis sur le «côté obscur» de la représentation de soi et de la représentation de l'autre. Les artistes dialoguent directement et indirectement avec Messerschmidt. Arnulf Rainer et aujourd'hui Mara Mattuschka font référence ou reformulent les têtes de Messerschmidt de manière concrète. À leurs côtés, d'autres approches originales sont présentées avec la tête comme motif. Par exemple, Lutz Mommartz, qui, dans son portrait cinématographique de l'icône de l'art Joseph Beuys, travaille sur la question de la perception de soi et de celle de l'autre. Une autre dichotomie, illustrée par Anna Artaker et Arnulf Rainer sous la forme de masques mortuaires, est la présence et l'absence simultanées de l'homme. Miriam Cahn réfléchit sur l’influence d’incidents violents survenus aujourd’hui avec ses images de tête radicales. Tony Oursler, avec ses projections de tête plutôt humoristiques, transforme le mot parlé et écrit en formes d'expression humaine et théâtrale. Douglas Gordon et Bruce Nauman travaillent avec leurs propres têtes dans leurs œuvres vidéo tout aussi conceptuelles que radicales.

Compte tenu de la domination visuelle actuelle du visage dans notre société, cette exposition suggère de manière frappante que ce n’est que par les réalisations du cerveau que nous devenons des individus pensants, parlant et discernants. La tête fait partie de l'organisme humain et, en tant que telle, a une sortie multidimensionnelle. L'exposition a donc consciemment scindé le visage et la tête en tant que motifs et présente des versions contemporaines de «têtes parlantes».

Outre les 12 sélections de chefs de personnages de Franz Xaver Messerschmidt, vous trouverez environ 50 œuvres d'Anna Artaker, Miriam Cahn, Douglas Gordon, Kurt Kren, Maria Lassnig, Mara Mattuschka, Lutz Mommartz, Bruce Nauman, Tony Oursler et Arnulf Rainer.



ВВЕРХ

meta.ua Яндекс.Метрика

(c) Дизайн-група "Dolphins"